Cameroun - Argentine en prélude

Après moult attermoiements, les Lions Indomptables et le onze national Argentin croiseront le fer le 27 Mars à 19h au stade au stade des charmilles sis chemin des sports, 1203 Genève. Il s’agira pour les deux équipes de peaufiner leur éffectifs et de roder la machine avant le grand rendez-vous japono-coréen.

De l’avis de plusieurs observateurs, ce match est l’attraction du mois, les deux équipes se présentant comme de sérieux challengers pour le titre à la coupe du monde. Le parcours de l’Argentine aux éliminatoires zone amerique du sud ou ils ont littéralement dominé les débats et celui des Lions camerounais ; première équipe qualifiée sur le terrain et double champion d’Afrique, doublé aux multiples individualités de parts et d’autres, Veron, Crespo, Lopez, Gallardo, Patrick Mboma, Eto’o, Foé, Mayer, Song , en rajoutent à l’affiche déja alléchante de la rencontre.

Grandeur nature

Cette rencontre est utile à plusieurs égards aux deux équipes.

Pour le Cameroun, il s’agira d’un excellent test qui permettra de sonder la capacité de l’équipe à élever son niveau jeu d’un cran et se mettre au diapason de l’élite mondiale pour une sélection qui ambitionne de figurer minimalement dans le dernier carré d’as. Il sera interessant de voir comment cette équipe qui est capable du pire comme du meilleur saura gérer une situation de stress et de pression maximale tout en gardant la concentration nécessaire pour dérouler son jeu tout comme, ce sera une autre occasion de solidifier la bonne ambiance de groupe et la cohésion d’ensemble qui prevaut au sein de l’équipe. On imagine que le sélectionner Shaeffer profitera de ce rassemblement pour corriger certaines lacunes de concentration à l’entame des phases de jeu et trouver également une variable au jeu de flanc des Lions devenu très lisible et prévisible. Rigoureux de réputation, on s’attendra également à le voir consolider les acquis défensifs que son équipe a engrangé à la CAN en ne concédant aucun but.

Ce match rentre dans le cadre de la préparation des Argentins pour la rencontre de poule contre le Nigéria. Il est question pour eux de se familiariser une fois de plus avec le football et les joueurs africains. L’argentine qui n’est plus à présenter s’est permis le luxe de ne pas appeller Gabriel Battistuta, ce qui laisse entrevoir la vaste gamme de choix dont dispose le sélectionneur Marcelo Bielsa.

Revanche et finances

Un air de revanche plane autour du match du 27 Mars. Le souvenir d’un certain match d’ouverture du mondiale Italien est toujours vivace, la tête piquée d’omam-biyick, les larmes de Maradona, les courses folles de Caniggia, les cartons rouges de Kana-biyick et de Massing Benjamin, les bévues de Michel Vautrot...la génération actuelle des Lions aura à cœur de confirmer l’ascendant pris sur les argentins et ces derniers voudront réécrire l’histoire. Quelque soit le scénario final, ce match offrira un bon coussin financier à l’équipe nationale, $250.000, ce qui represente plus du double de ce que l’équipe a empoché au sortir de la croisade gagnante au Mali.

Le voeu de fan ?...comme en 1990 !