CAN-2002 : Le Cameroun en quarts de finale, synthèse et interviews

À cinq minutes du temps réglementaire, le scénario est cruel pour les ivoiriens et leur sélectionneur.

Lama Mbamba : « La différence c’est le gabarit, vous voyez le corner qu’ils prennent ! Je crois que c’est ça qui a fait la différence quant même. Il reste 5 min, il fallait chercher à casser le rythme du match. Quand on prend un but comme celui là, ça fait mal. J’ai dit aux jeunes gens qu’il fallait éviter les corners et coups de pieds arrêtés car ils sont plus grands que nous. »

Rigobert Song : « Il faut reconnaître que la Côte d’Ivoire est venue avec une détermination aujourd’hui. Ils ont joué le grand jeu mais nous sommes restés dans nos gardes. C’est toujours ça qui fait notre force, le fait de rester toujours lucide, concentré et efficace. Nous savions que nous pouvions faire la différence à tout moment : c’était le moment et on a pris trois points. Je dirai qu’on a fait la moitié du parcourt. »

Camfoot.com