Kongossa et Mimossi

Chers shabbaistes

J’ai récemment tchat à mes copos du Shabba qu’ils ont actuellement une rubrique dans un www.ndamba.com et que je me chargeais de reprendre les topos qu’ils commot au shabba. Il faut avouer que j’avais eu quelques pb avec eux parce que j’étais go seat à la tribune et quelqu’un était allé faire le kante (kongossa&minssossi) chez eux. J’ai dû leur dire que j’y étais dans le but de rencontrer des sponsors pour la rubrique. Ils m’ont immédiatement excusé car le terme sponsor au shabba n’a pas la signification que vous connaissez : un sponsor est un jo qui buy la tongo. Chacun d’eux pensait déjà à la troisième mi-temps au bar du stade. Ils m’ont demandé de ne point faillir dans ma mission d’intermède et que même comme j’intervenais dans un damba.com je me devais de rapporter tous les sujets qu’ils débattent au shabba : et Dieu seul sait qu’il y’a débat au shabba même hors foot.

Mon palaba n’était même pas encore complètement bolê que « amot » (un régulier du shabba) commence les topos sur la dernière coupe des confédérations. Il parait que dans la délégation camer deux de nos joueurs se sont fait rafal ; l’un pour dopage et l’autre pour fey aggravé.
Le premier des jo à se faire rafal est un jo qui à le name du chanteur populaire de bikutsi kiss kiss. Amot tchat qu’officiellement on l’a kappa pour dopage. Mais en fait il parait que c’est le beurre. Selon Amot, kiss kiss a commencé sa part de tongo au pays ; il parait que dans l’avion c’était hélélé d’autant plus que c’était le djo’oh (gratuit). Mais comme on dit au bowa le djo’oh cale au cou. On a donc catch le jo et le coach camer a été obligé de le rafal. Amot était tellement vex qu’il nous a demandé si la 33, la guigui, la sansanboy et le whisky black entraient dans la liste des produits dopants.

L’autre djo qui s’est fait rafal est un djo qui a l’art de jouer au foot dans notre nat sans jamais jouer dans un club. Quand j’ai demandé aux shabbaistes comment est ce que c’était possible. Ils m’ont répondu demanda ?

Parlant de minbo, un jo a sorti le divers d’un mollah qui jouait dans le kpa-kum et que le talent personnel avait élevé au rang de docteur es football. Il parait que lorsque le jo était arrivé en suisse au Vevey le coach de l’équipe avait clairement indiqué à tous les joueurs que le foot et l’alcool n’avaient rien de commun. Il parait que notre docta qui était ainsi privé de son oxygène était devenu tout un polar. C’est ainsi que le coach de son équipe appelle l’ambassadeur itinérant qui avait référé le docta pour lui dire que son protégé joue du beurre. L’ambassadeur demande alors au coach si le docta tongo avant les matchs. Le coach lui dit qu’il est déçu d’une telle question de sa part. L’ambassadeur itinérant demande au coach de dire au docta qu’il a quartier libre pour sa préparation d’avant match. Le coach était wanda par notre docta car ce dernier en guise de préparation avant match a engagé un solide dialogue avec un cinq litre de beaujolais (au shabba on appelle ça le matango des whites ou plus simplement le gbangourou ou encore amoureusement le wine). À 30 minutes du match notre docta apparaît aux vestiaires ; il était selon notre shabbaiste assez éméché et semblait kombâ au point ou le coach lui a dit qu’il ne pourrait pas lui faire confiance dans un tel état. Le docta dit au coach : « mayi ne ma lê damba â coach me dick nyou abui » (j’aimerais jouer au ballon coach je n’ai pas trop bu) il continue en français : « coach pour une fois je vous le demande mettez moi au stade même 20 minutes et vous verrez ». Le docta fait finalement partie de l’équipe entrante de ce jour. Il parait que le gars a tué l’équipe adverse. Il parait même que c’est le day ou il a crée le dribble dit « dribble du gars minbo ». D’après notre shabbaiste, docta a gagné ce jour ses galons de titus dans l’équipe. L’autre chose concernant ce docta là c’est qu’il s’est reconverti en président de club. Au shabba on dit qu’il ne sait plus jouer en équipe depuis qu’il est président. Il parait qu’il veut tous les gombos de tchess (pias) seul et qu’en cette matière il ne connaît pas le partage alors que quand il jouait il était (10) partageur de ballons (kapbivoé comme on dit au shabba). Il se dit au shabba que l’ancien coach du canon et lui c’est l’eau et le feu. Les gars sont tellement vex dans le kpa-kum qu’il ne serait pas étonnant qu’il soit débarqué bientôt même comme il est allé falla le partenariat avec un club white. À cela un gars du shabba a ask si le canon était la maison de son père et qu’il comptait sur le minat pour rapidement déloger le docta.

Au shabba les jos tchattent que Johnny Rep ancien joueur du kalara falla le poste d’entraîneur national avec la torche. Il parait que depuis un certain temps il ne se prive pas d’aller faire le bep bep dans les journaux locaux. Et dans toutes ces interventions il fustige une seule personne le coach actuel. Il y’a même un jo du shabba qui a tchat que le Johnny n’a pas la bonne méthode pour viser le poste. Il parait que la technique pour être coach quand tu es un national consiste à aller faire le ndori (lèche cul) chez le minjes et chez excellence ainsi tu es sûr que tu peux un day coacher la nat.

Il y a un autre jo du shabba qui nous a bring le topo de la liste des 22 sélectionnés de la can. Il parait que le coach winfrid shaefer a eu son premier contact avec le grimba camer. Ce shabbaiste est convaincu que la liste initiale que ws a faxé depuis le pays jaman (d’où il dirige les lions) a subit des transformations mystico-mystique en route. Il n’arrive notamment pas à s’expliquer comment certains noms de joueurs apparaissent sur le document reçu à la fécafoot à l’encre de notre bic national. D’autres part, il constate également que certains noms ce sont barrés de la liste au profit de certains autres inconnu de lui pour la plupart. Il parait qu’il est allé se plaindre auprès du directeur sportif de la nat qui s’est mit à lap. Le même mollah du shabba qui a commot le divers de la liste des 22 dit qu’il ne comprend pas les camerounais et surtout les lions indomptables car leur pays (le Cameroun) est situé en Afrique, les joueurs de l’équipe nationale sont partout sauf au pays, le coach en Allemagne mais les lions gagnent quand même.

L’autre divers qui wanda le shabba s’est que le coach de l’équipe espoir française a décidé de mettre l’œil à un jeune nigérian qui guio au psg. Il dit que le jo n’a pas vraiment 17 ans. Le jo du shabba là tchat qu’il a bien guetté le jo du psg et que même comme le jo là est un frère noir il croit que le jo là est go à Kumba. Parce que quand tu look le jo là tu dois lookot car tu sens qu’il a déjà passé beaucoup de « bonne année » sur terre. Le jo fimba un jo de 27ans et cette appréciation est modeste.

Il parait que notre jeune gardien que la juve a tcha là n’est plus un muna et alors là pas du tout. Selon un shabbaiste, le jo à guio longtemps au pays avant de go au Havre. Il parait même que sa ligue préféré c’était la bundesh de longkack ou il a côtoyé ceux qu’ils considèrent aujourd’hui comme ses big réfrés à la nat. Moi j’ai tchat que pour moi le jo là c’est un bindi mais j’ai failli me faire nack au shabba. Puisque j’avais des trucs à me faire pardonner je n’ai pas insisté.

Les shabbaiste sont aussi revenu sur le cas du jeune de Sedan qui jouait dans le dynamo avant de s’expatrier. Il parait que d’après l’âge qu’il a gui aux whites on pourrait par simple calcul arithmétique déduire que quand il jouait dans le dynamo il avait 12 ans ce qui fait de lui un surdoué. Maintenant il se vex à Sedan quand on lui demande d’aller guio avec les gars de son âge dans l’équipe réserve. Il dit qu’il est prêt mais est ce que son coach connaît Kumba ?

Il parait que le mollah qui avait poussé les camers a donner le nom de John money à un de nos meilleurs avant-centre joue en Indonésie le jo qui a sorti le topo dit qu’il ne sait pas si le jo guio en minime ou en junior .

Voilà donc tout ce qui s’est dit au shabba ses days ci. Je vous entretiens bientôt sur la coupe d’Afrique des nations de 2002 au Mali.
Je vous avais promis un article sur les âges des joueurs mais j’ai dû le retenir car il y a des infos nouvelles que j’attends de la part de mes copos du shabba vous savez que c’est eux qui disent moi j’écris. En plus il y’a un spécial can 2002 qui arrive.