Les anciens du shabba (Deuxième partie)

« La bible du damba » a décidé de virer un moment sur le grimba et le gwatti de l’époque c’est là que j’ai compris que si les nouveaux lions sont des grands en cette matière là, les anciens lions n’étaient pas des bindis.Lors d’un match retour canon vs vita du Zaïre à Yaoundé le pointeur de canon de l’époque un certain John money à sorti le grand frère du wish.Il parait que le gars a sorti une frappe et le ballon, on ne sait par quel miracle s’est retrouvé au fond des filets alors que le gardien zaïrois était collé à son poteau.Les arbitres de la partie ainsi que les joueurs de l’équipe zaïroise sont allés vérifier le filet mais il n’y avait aucun trou allez donc savoir comment le ballon s’est retrouvé au fond des filets.

Lors d’une finale canon vs caïman de doul le niveau de grimba était hélélé.D’un côté on avait les mangaba, ayissi, nteppe et de l’autre manga, tommy.Il parait que tous les joueurs avaient été attaché lors de ce match.

Cest ainsi que les balles de mangamba rasaient souvent la ligne de but de tommy sans tchoum tandis que de l’autre côté Nteppe le gardien du caïman sortait la magie sur les coups de tête de John money.Il parait que c’est à ce moment que le canon a sorti sa botte secrète en faisant hindja un jeune joueur ,il était élève à l’époque au Lycée d’Obala : le docteur abéga.Il n’était pas prévu au départ par conséquent n’avait pas été attaché .C’est ce dernier qui a débloqué la situation pour le canon lors de ce match là.
« La bible du damba » a décidé de rester dans les anciens matchs en me parlant du match canon vs Bendel du Nigeria.Il parait que le staff de canon de l’époque avait eu l’assurance que le match se jouerait à Lagos mais lorsqu’ils sont arrivés ont leur a dit que le match se jouerait plutôt à Bendel city.

Les gars n’avaient d’autre choix que d’attaquer l’opep pour s’y rendre ;ils y sont arrivés à quelques minutes du coup d’envoi.Au sortir des vestiaires ,les joueurs du canon constatent qu’ils y’a plusieurs margouillats morts à l’entrée du vestiaire.Les joueurs ont commencés à fia de commot ;c’est là que John money a dit en béti « aka ! za’a bi ke lè ndamba djom y sicki ba bô’o fianga »(quoi !venez on va jouer au ballon ;il n’y a rien là ! ils font des blagues ) .

Arrivés sur le stade ,thommy s’est mit a sortir la kana d’arrêt que même un chat ne peut pas commot .Alors les nigé ont tanap le guio et sont allés bobelè (fouiller) thommy avec des chiens policiers afin de falla le grimba mais il parait qu’il n’y avait rien un peu comme au Mali lors de la dernière can.

Toujours dans les topos du grimba, on tchatte que lors d’un guio entre le tkc et le shooting stars d’Ibadan le niveau de wish était une autre qualité.Mon shabbaiste toly que les grimbistes des deux équipes avaient déclarés que la première équipe qui foulerait la pelouse du stade omnisport de Yaoundé serait battue.Les deux teams ont fait leur échauffement sur la piste d’athlétisme ; quand le ballon tchoumait au stade personne ne guoyait le falla.L’arbitre a appelé les deux capitaines ainsi que les équipes personnes n’a voulu tchoum au stade .

Finalement le tkc est entré sur le stade et il a perdu le match.Lors de ce match,un certain joueur du tkc du nom de bouboule a tiré un nigé sur à peu près dix mètres mais moi je dis vingt mètres parce que le djo c’était accroché à son dopah (culotte ou kallé selon l’utilisation).

Est-ce vous saviez qu’à l’époque, l’équipe nationale du Cameroun était majoritairement constitué des joueurs du canon de Yaoundé.Lors des rassemblement, il arrivait souvent qu’on appelle un joueur d’une autre équipe.C’est ainsi que le pauvre Ékoulé alias Samangwana s’est retrouvé à un de ces rassemblements.Il faisait donc un concurrent de taille pour John money le sociétaire du kpa-kum.Les milieux de terrains du canon ont décidés de le barrer de la nat ils lui ont fait ça saignant.Le djo fait un appel de balle du genre « make me a run » arantes attend que le gars ait démarré et il lui met le ballon sur la nuque .Le coach l’a trouvé tellement kengué qu’il a été contraint de le barrer.
Vous lirez la suite dans le prochain épisode