Match nul entre le Cameroun et l’EIRE (Camfoot.com)

Le Cameroun vient d’arracher un match nul de un but partout face à une équipe irlandaise très moyenne qui a demontré qu’on pouvait compter sur elle malgré l’absence de son meneur de jeu.

Très présent en 1re mi-temps, les poulains de Wilfried Schaefer ont brillé tout en obscurité durant la deuxième mi-temps. Une performance aussi frustrante que décevante.

Les irlandais ont dominé les débats sous tous les angles. Et on est en droit de se poser la question si les joueurs sont au point physiquement. Se faire dominer par une équipe moyenne, sans joueur d’impact, être incapable de gérer une avance devient récurant.

Et que dire de Mr Schaefer, qui laisse traîner sur le terrain un Salomon Olembé, complètement hors de la plaque, totalement absent, le seul milieu de terrain de tous les temps à réussir à se cacher sur un terrain. Un Olembé qui a affiché une méforme complète, des passes toutes ratées, des appels de balles inexistantes. Bref, on est en droit de se poser la question si Winfrield Schaefer était spectacteur ou entraîneur.

Laisser Olembé se balader complètement et ce, durant les 90 minutes qu’a duré la rencontre est très proche soit d’un aveuglement total, soit d’une incompétence totale.

Et pourtant, sur le banc se remue un Ngom Komé très en forme, avec un bagage physique et technique impressionnant.

Seul Tchato a réussi à se démarquer et dans une moindre mesure Foé, n’eût été de l’absence totale d’Olembé.